Clementine

Je n'ai pas de vagin.

Pas que j'en soit fière non. Mais la nature m'a faite ainsi, avec une absence de vagin.
J'ai le droit a tout un tas de mots, jamais celui la...Jamais même un mot avec un v dedans...
Pour moi, pas de vagin, pas plus de vulve, d'ovaires....ni de lèvres...
Et je dois faire avec. Je me suis choisie mon prénom moi, avec un joli V majuscule. C'est déjà ca...
Moi, j'ai choisi pour l'instant de ne pas a voir de vagin.
Pour l'instant je dois me contenter de regarder, de caresser, de stimuler, d'aimer le vagin des autres.
Je vénère peut être un peu trop le vagin des autres...
Bon, ca ne m’empêche pas de vivre hein. Mon absence de vagin remplit plutôt bien son office...
Je n'ai pas de vagin, et pourtant, on m'appelle madame...
Je n'ai pas de vagin et pourtant, lorsque je me déshabille, l'autre se rhabille...et s'en va.
Je n'ai pas de vagin, et malgré que je soit femme, les gens disent à cause de cela que je suis un homme.

Quelle horreur, comme si un homme n'était défini que par une absence de vagin.
Absence de vagin. Voila un nom bien curieux pour désigner ce quelque chose.
Je n'ai jamais vraiment désirée ce quelque chose, et pourtant il est la, présent,
Qui sait se rappeler a mon souvenir quand bon lui semble.
J’ai un pénis et j'en suis fière !
Je n'en suis pas fière parce qu'il me donne le droit de dominer celles et ceux qui n'en ont pas
J’en suis fière parce qu'il singularise, il me singularise.
Il fait de moi une femme a part, il fait de moi celle que je suis aujourd'hui
Je ne suis pas une femme ordinaire, il faut bien le reconnaitre.
Je suis trop grande, j'ai une poitrine trop petite, un grand nez, de petites hanches...et un pénis.
ca pourrait prêter à sourire. Mais non, moi ca me singularise, ca génère en moi la force d'être moi même
Dire que j'en ai rêvée de ce vagin c'est paradoxal.
Je commence tout juste à accepter l'idée de ne pas en avoir, à être fière de mon pénis.

Pourtant.
Il parait qu'avec mon absence de vagin, il existe de bons chirurgiens qui pourraient palier à cela.
Il parait.
Et peut être qu'un jour j'aurais mon vagin et je pourrais en être fière de ce vagin que j'ai choisie.
Tout comme je suis fière d'être celle que je suis.

Clémentine.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site